Denis DIDEROT
Lycée
Marseille - tél : 04 91 10 07 00
 

DISPOSITIF SCIENCE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sciences et esprit critique

lundi 9 décembre 2013, par M. Usseglio, professeur d’italien

Denis Caroti, du Collectif CorteX et collaborateur du laboratoire de zététique (du grec zeteîn qui signifie chercher) était présent au lycée Diderot vendredi 6 décembre, de 10h à 12h, proposant à nos élèves d’aiguiser leur esprit critique et de se familiariser avec ce qu’on peut appeler de l’autodéfense intellectuelle.

Les classes de 2. 6, 2. 3 1 ES et 1L ont écouté, participé et débattu avec Denis sur le « comment développer » l’objectivité par la démarche scientifique, en salle de conférence de notre établissement.

Le Thème choisi était l’astrologie.

Est-on outillé pour faire des choix en connaissance de cause ? L’objectif de cette conférence, un dispositif financé par la Région Paca ( en présence Françoise Mabile chargée de Missions ce jour), est d’amener l’apprenant au cheminement du questionnement et de la pensée critique.
Comment ne pas être manipulé ? L’astrologie est un exemple flagrant des manigances faussement intellectuelles et des pièges qu’il faut savoir soigneusement éviter.

Résumé

L’histoire des sciences et des arts est souvent dictée par une minorité. Cependant, la science historique se base sur des faits, recoupés et vérifiés, telle la démarche scientifique qui tente de comprendre le monde au plus près.
Aiguiser son esprit critique avec pour base la méthodologie de recherche en science permet de distinguer le bon grain de l’ivraie et de se prémunir intellectuellement contre tout forme d’aliénation.

De l’astronomie en passant par les mathématiques, nombreux sont les italiens ayant participé à la propagation de la connaissance scientifique et la lutte pour l’autodéfense intellectuelle. Giordano Bruno, Galilée, Léonard de Vinci, etc., à travers la découverte de ces auteurs on se propose de donner un regard critique sur la construction des connaissances au fil des siècles, et de mettre en place un pont transdisciplinaire entre l’enseignement des langues et des sciences, étayé par l’analyse critique de diverses thématiques, notamment les différences entre astronomie et astrologie ou encore l’utilisation des mathématiques dans la propagande.

« La bosse des maths, c’est bidon ! »

Tous les arguments ne se valent pas. C’est ce qu’ont pu constater nos étudiants.
De la Chaldée où naquirent les premiers astrologues repérant les constellations jusqu’à aujourd’hui, la mécanique de la terre fait des siennes… et moi qui me croyait Verseau, je suis un Sagittaire.
Au restaurant, juste après la conférence, j’entendais un client dire à la table d’à côté : « Moi, je me suis toujours bien entendu avec les Sagittaires ». Ah si le soleil n’avait pas changé de position…

La naissance du zodiaque, 410 avant l’ère commune, Ptolémée qui codifie tout ça… les rouages du cirque fonctionnent bien… Pourtant les astronomes, la révolution copernicienne, Galileo et Giordano Bruno, Colbert refusant l’inscription de l’astrologie à l’Académie des Sciences distillent des grains et du sable dans les courroies bien huilées de la lecture du ciel.

Broch élabore le premier une méthode scientifique et d’investigation pour expliquer et démonter les phénomènes dit « paranormaux », « surnaturels », les théories bizarres et les manifestations étranges, l’astrologie, le tarot, les dérapies quoi…

Défendons-nous –donc ! Passons de l’irrationalité aux conclusions rationnelles
Ce n’est pas gagné nous dit Denis : dans un sondage récent, 52% des interrogés considèrent l’astrologie plutôt scientifique. Edifiant non ?

Sur quelle théorie ? Sur quelle épistémologie est basée l’astrologie ?
Mystère, mystère.
Elle parle et répond du monde symbolique et artistique ? Elle reconnaît l’avenir dans la position du ciel et donne des réponses dans tous les domaines de la vie ?

Ca fait beaucoup pour un seul domaine pseudo scientifique ne trouvez-vous pas ?

ON EXCLUT LES IDEES SELON LESQUELLES L’ HOROSCOPE AURAIT TORT

Denis nous conseille de vérifier l’existence du Père Noel avant de se demander si son traineau avancerait plus vite avec des chevaux ou avec des rennes ? Pour étayer sa démonstration scientifique-elle- ? le professeur Denis Caroti convoque les esprits… enfin les vrais esprits de ce bas-monde :
- Rabelais rappelle, qu’en cette année nouvelle, les aveugles ne verront que bien peu…

- L’effet Forer, dénommé encore effet Barnum, explique la validation subjective : quand on lit l’horoscope, on se reconnait dans les descriptions, on met de côté ce qui ne va pas, ce qui ne correspond pas

- Des expériences également en grand nombre, confirme qu’à l’heure actuelle les astrologues ne font pas mieux que le hasard : Rob Nanninga plonge 44 astrologues dans une grande dépression en jouant sur les thèmes astraux et les questionnaires psychologiques : quasiment tout faux ! Et quand ça tombe juste, on oublie qu’au loto tout le monde perd ou presque…
Car l’improbable, statistiquement, arrive ! (négligence de la taille de l’échantillon)

- Idem avec les rêves prémonitoires, l’expérience de Nostratephanus :
-  Ce qui compte pour ces lecteurs d’avenirs, ces spécialistes des fausses perceptions… c’est justement d’être considérer comme des spécialistes… Alors le plus dur est fait…

Mais pour Denis Caroti et « les zététiciens de tous bords » et pour nos élèves de Diderot aujourd’hui –enfin j’espère-, le rêve à partager serait de nous débarrasser de ces tristes croyances pour affronter sereinement et objectivement la réalité du monde…

Par la démarche scientifique
Et l’auto-défense intellectuelle


Voir en ligne : DISPOSITIF SCIENCE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sciences et esprit critique

Portfolio

 
Lycée Denis DIDEROT – 23, boulevard Laveran - 13013 Marseille - tél : 04 91 10 07 00 – Responsable de publication : Mme Isabelle Monnet-Degand - ce.0130050j@ac-aix-marseille.fr
Dernière mise à jour : lundi 14 juin 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille