Denis DIDEROT
Lycée
Marseille - tél : 04 91 10 07 00
JPEG - 311.4 ko

Les élèves de terminale ES et de terminale euro ont eu la chance de participer au projet ambassadeur « in school », porté par la Villa méditerranée et le rectorat de l’académie d’Aix-Marseille.

Ce projet consiste à faire intervenir un ambassadeur au sein d’un établissement scolaire afin de :
- Sensibiliser les jeunes lycéens aux questions de société et de mondialisation ;
- Établir un dialogue entre les jeunes et les grands corps de l’État ;
- Susciter « l’éveil » citoyen auprès de ce public jeune et démontrer que « tout est possible » pour chacun.

Nous avons reçu au lycée Denis Diderot Jean-Marc Chataîgnier, spécialiste des questions africaines et récemment nommé envoyé spécial au Sahel par le ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drihan. L’intervention s’est déroulée en deux temps : une présentation des métiers de la diplomatie le vendredi 10 novembre, puis un jeu de rôle sur une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU le lundi 20 novembre.
Voici un compte rendu plus détaillé des élèves :

La première intervention : présentation des métiers de la diplomatie

Lors de sa première intervention, Jean-marc Chataîgner a d’abord présenté son propre parcours qui l’a amené à embrasser le métier de diplomate. Originellement passionné d’histoire, Jean-Marc Chataîgner se découvre par hasard une passion pour la diplomatie alors qu’il révise dans la bibliothèque de la ville de son lycée. Il poursuivit donc des études de sciences politiques à Bordeaux puis réussi le concours d’admission à l’ENA (École Nationale d’Administration).
Monsieur Chataîgner décrocha tout d’abord un stage à l’ambassade française de Buenos Aires en Argentine. Il partit ensuite en Afrique, plus précisément en Côte d’Ivoire pour son premier travail dans la diplomatie au ministère de la Coopération et du développement. Il ira ensuite à New York pendant six ans travailler au sein de la Mission française de l’ONU. Son arrivée en tant qu’ambassadeur à Madagascar en 2009 fut marquée par le coup d’État qui eu lieux la veille. C’est en 2012 que monsieur Chataîgner fait son retour en France, à Marseille, en tant que directeur général adjoint de l’IRD. Il est aujourd’hui ambassadeur envoyé spécial pour le Sahel en Afrique

JPEG - 333.1 ko

Qu’est-ce qu’un diplomate ?
Diplomatie : c’est le domaine de la science politique et des traditions qui traitent des relations internationales et des rapports mutuels entre États.
Le diplomate est le représentant officiel de son pays à l’étranger. Le diplomate a le devoir d’informer progressivement au jour le jour, son chef d’État et le gouvernement de la République de l’évolution de la conjoncture internationale et de la situation des États étrangers.

Comment devenir diplomate ?
Certains étudiants s’orientent vers des études en langues étrangères appliquées, ou envisagent des études de Droit. Un double cursus Droit-Langues est approprié. On peux également intégrer le ministère des affaires étrangères après avoir suivi des études à l’ENA (école nationale d’administration).

Les métiers de la diplomatie :
Les principaux débouchés sont :
ambassadeur
travailler dans les consulats

Cette intervention a pu représenter pour nous, élèves issus d’un certain milieu défavorisé, une opportunité d’apprendre plus sur la diplomatie et sur le rôle qu’occupe un ambassadeur. Cela a, en d’autres termes, élargi nos horizons en terme de métiers potentiels pour notre avenir.

La seconde intevention : Le jeu de rôle

Lors de la seconde intervention de monsieur Châtaignier, les élèves se sont prêtés à un jeu de rôle consistant à simuler une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies. Chaque binôme représentait une délégation autrement dit un pays et défendait au mieux les intérêts de celui-ci en proposant des solutions à la question du développement de la région du Sahel et pour la création d’une force G5 Sahel.

Le Conseil de sécurité est l’institution la plus puissante de l’Organisation des Nations Unies (ONU). C’est à lui qu’advient la “responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales”. Le conseil compte 15 membres disposent chacun d’une voix. Le G5 Sahel est un projet de force armée composée de 5000 soldats à la fois mauritaniens, maliens, burkinabés, nigériens et tchadiens. Avec pour mission première de combattre les groupes jihadistes, mais également de lutter contre le trafic transsaharien de drogue, d’armes et de migrants.
En conclusion, la reconstitution du conseil de sécurité de l’ONU avec les élèves de terminale ES et S/L euro interprétant les représentant du conseil de sécurité de l’ONU des différents pays a permis d’exposer les enjeux liés à la thématique de la sécurité de l’action antiterroriste. Et ensuite, la mise en relation des différentes solutions sous formes de débat a aussi permis d’apporter des solutions pour des résolutions aux problèmes. Néanmoins nous avons pu constater que se mettre d’accord n’est pas toujours facile compte tenu des positions parfois très différentes de chacun des participants. Mais comme nous l’a dit monsieur Chataîgner, « la diplomatie est à la fois l’art de mentir et de démentir ».

Portfolio

 
Lycée Denis DIDEROT – 23, boulevard Laveran - 13013 Marseille - tél : 04 91 10 07 00 – Responsable de publication : Mme Marie-Christine Viviers - ce.0130050j@ac-aix-marseille.fr
Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille